Déchets

La collecte des ordures menagères

Assurée par le SMCTOM de la Haute Dordogne, elle se fait en porte à porte tous les vendredis matins, jours fériés compris sauf le 25 décembre et le 1er janvier.

Contacts du SMCTOM Haute Dordogne :
20 route de Clermont 63760 BOURG-LASTIC
Tél : 04 73 21 88 46 joignable uniquement le matin
Email : smctom.hautedordogne@wanadoo.fr
Site Internet : www.smctom-hautedordogne.fr/index.php

 

Tri sélectif / point d’apport volontaire

Mis à disposition au stade, il est destiné au tri :

  • Container jaune destiné à recueillir les emballages en plastique, métal ou briques alimentaires.
  • Container bleu destiné à recueillir les journaux et magazines, papiers, cartons.
  • Container vert destiné à recueillir les emballages en verre.
  • Container rouge destiné à recueillir les piles.
  • Container à bande orange destiné à recueillir les huiles de vidanges.
  • Container LE RELAIS destiné à recevoir les vêtements, les chaussures, le linge de maison

Les emballages doivent être mis-en vrac dans les bacs, sans sacs plastiques. Ce qui ne se trie pas : films et sacs plastiques, barquettes en polystyrène, pots de fleurs, vaisselles, porcelaine, faïence.

Le tri est un geste de respect pour la planète. Il est aussi demandé de respecter les lieux.

 

Déchetterie de Rochefort-Montagne

  • Tél : 04 73 65 90 99
  • Jours d'ouverture : lundi, mardi, mercredi, vendredi et samedi
  • Horaires d'hiver (01/11 au 31/03) : 9h à 12h et 13h00 à 17h00.
  • Horaires d'été (01/04 au 31/10) : 9h à 12h et 13h30 à 17h30
  • Conditions d'accès : Accès gratuit pour les usagers s'acquittant de la Redevance d'Enlèvement des Ordures Ménagères.

Différents containers collectent les déchets suivants :

  • Bois : cagettes, palettes, bois non traité
  • Gravats/inertes : matériaux de démolition, déblais (briques, carrelages, terre, cailloux), vitres…
  • Déchets verts : tontes de gazon, tailles, feuillages…
  • Ferrailles : électroménager et tout autre objet métallique
  • Encombrants : matelas, canapé…
  • Papiers/cartons -*
  • Batteries/piles
  • Huile végétale et huile moteur
  • Verre Bouteilles et flacons en plastiques/ Boîtes fer-alu/ Briques alimentaires
  • Déchets d’activités de soins à risques Infectieux (objets piquants coupants tranchants acceptés uniquement dans les collecteurs jaunes mis à disposition par le SMCTOM en pharmacie)
  • Déchets d'équipements électriques et électroniques (frigos, congélateurs, télévision, machine à laver, jouets...)
  • Ampoules et néons recyclables
  • DDM (déchets dangereux des ménages) : ils doivent être collectés séparemment. Ce sont des déchets qui en raison de leur inflammabilité, leur toxicité ne peuvent être éliminés à l'égout ou avec les autres ordure ménagères, sans créer de risques pour les personnes et l'environnement : acides, bases (ammoniaque, soude caustique...), solvants et combustibles (diluant peinture, white spirit, acétone..), produits pâteux (peinture, vernis, colle...), produits phytosanitaires (désherbant, herbicide, taupicide..), aérosols (bombes de peinture, graisse, dégrippant...)...
  • Textiles.

 

Assainissement collectif

Halte aux lingettes ! De nombreuses pannes, entraînant de grosses dépenses de réparations, sont provoquées par l’accumulation de lingettes évacuées dans les réseaux d’eaux usées. Cela provoque des blocages qui conduisent à la destruction de pompes dans les installations. Quelquefois, c’est l’obturation complète d’un collecteur par ce type de textiles qui nécessite une intervention très lourde, donc très coûteuse. Ces frais vont inévitablement se répercuter rapidement sur la redevance facturée aux usagers... Il faut savoir que les lingettes en question, prétendues biodégradables, ne le sont pas réellement. Elles deviennent en fait un grave problème pour l’assainissement collectif. Une enquête nationale l’a montré.

Pour y remédier : Ne jetez plus de lingettes ou autres produits similaires dans vos cuvettes de WC, ni dans toute autre évacuation raccordée au réseau d’assainissement. Un arrêté d’interdiction des ces rejets va être appliqué, avec des contrôles par secteurs, les conséquences financières devenant insupportables pour le budget du service des eaux et de l’assainissement !

Nous comptons sur la bonne volonté de chacun et le civisme de tous&nbs